TUTO : Comment faire une bouture ?

faire une bouture - blog

Bouturer une plante, c’est couper une tige d’une plante pour créer de nouvelles racines et ainsi reproduire la plante.

On vous explique comment ça marche et comment faire vos propres boutures pour avoir des plantes à l’infini (ou presque).

Pourquoi faire une bouture ? 🌱

Il y a plusieurs manières d’obtenir des plantes :

  • Par semis (on sème des graines et ce sont de nouvelles plantes qui naissent)
  • Par marcottage (on enterre, sans la couper, une partie de la plante pour qu’elle produise de nouvelles racines et c’est la même plante qui est « copiée »)
  • Par bouturage (on coupe une partie de la plante pour créer de nouvelles racines et là encore, c’est la même plante qu’on reproduit)
  • Etc.

Partir d’une graine peut s’avérer très lent pour certaines plantes (mélisse, menthe, verveine…)

La technique de la bouture permet donc de gagner du temps en partant d’une plante-mère déjà développée. Pour ne rien gâcher, c’est aussi une technique super simple et gratuite !

Passer un contrôle de la DRAAF - notre expérience

Comment faire une bouture ? 🧑🏻‍🌾

Voici les informations à connaître et les gestes techniques (mais simples, pas de panique) à effectuer pour réaliser une bouture absolument parfaite, digne des plus grands !

D’abord, visualisez la tige de menthe qui se cache derrière cette bouteille de rhum d’eau et qui va nous servir de cobaye…

Passer un contrôle de la DRAAF - notre expérience

Ensuite, munissez-vous de votre pied de menthe et d’un bon sécateur et coupez une tige juste au-dessus d’un nœud (= point d’attache des feuilles sur la tige). Pourquoi à cet endroit précis ? Parce-que si vous coupez en-dessous d’un nœud (ou entre deux) en laissant un long morceau de tige seul et malheureux sur votre pied, il n’aura pas d’appel de sève et va moisir. On évite !

Maintenant, passez à la tige que vous venez de couper.

Il faut savoir que chez les plantes, des poches d’hormones se situent au niveau des nœuds et c’est de là que les racines vont sortir en majorité. 

Passer un contrôle de la DRAAF - notre expérience

Ce qu’il faut, c’est donc l’aider à concentrer toute son énergie sur ces nœuds !

  • Commencez par retirer les plus grandes feuilles à la base de la tige, qui consommeraient l’énergie de la plante au lieu de la rendre disponible pour la création des racines.
  • Coupez les autres feuilles en deux, pour limiter la surface de photosynthèse.
  • Coupez votre tige à 45°C sous le premier nœud pour avoir une surface d’échange maximale avec l’eau. 
Passer un contrôle de la DRAAF - notre expérience

Une fois ces étapes réalisées, mettez rapidement votre bouture dans l’eau pour éviter l’oxydation à la base de la tige et veillez à ce qu’aucune bulle d’air ne se forme au pied une fois dans l’eau.

Chez les Sourciers, nous avons un système spécial bouture disponible dans des growshop mais pas besoin d’être aussi bien équipé pour réussir vos boutures : un simple verre d’eau du robinet ou d’eau de pluie suffira (pas besoin de solution nutritive à ce stade, la plante n’a pas besoin de croître mais seulement de développer des racines). 

Placez votre verre plutôt à l’ombre (pas non plus dans l’obscurité totale) qu’en pleine lumière, pour éviter que la plante ne fasse trop de photosynthèse et se fatigue. 

Ensuite, la clé c’est l’oxygénation de la tige dans l’eau pour un bon développement des racines et pour éviter que la bouture s’asphyxie. Pensez donc soit à ajouter un petit bulleur d’aquarium, soit à… souffler vous-même dans l’eau avec une paille de temps en temps !

Une fois que les racines sont bien développées vous pouvez mettre votre plante dans votre système hydroponique ou en terre. 

Si votre bouture se développe mal (brunissement au niveau des feuilles par exemple), le mieux est de la jeter et de recommencer. Une plante qui commence mal aura des difficultés toute sa vie. 

Tentez plusieurs boutures (de préférence à partir de différentes plantes-mères) et gardez les plus belles, ce sont elles qui donneront le plus de saveurs à vos futurs mojitos ! Enjoy !

Quelles plantes peut-on bouturer ? 😉

Une plante qui se bouture bien est une plante dont la « mise en racine » arrive assez vite.

En effet, comme on place la bouture dans l’eau sans véritable nutrition, il faut qu’elle soit assez rapide pour développer ses racines avant que des carences apparaissent. #fastandfurious

On peut par exemple très facilement bouturer ces variétés : verveine, mélisse, menthe, sauge, thym, romarin, sucre aztèque, origan, lavande, misère, pothos, tomates, bégonia …

Pour d’autres plantes, leur morphologie « sans tige » ne permet pas de les bouturer : salade, chou, coriandre, persil.

Faites aussi vos propres tests et dites-nous en commentaires ce qui a fonctionné ou non !

Passer un contrôle de la DRAAF - notre expérience

Où planter ses boutures ? 🙃

Technique adaptée pour des plantes que vous transplanterez en hydroponie mais aussi pour des plantes que vous allez transplanter en terre. Aucun souci !

Quand faire ses boutures ? 🌞

On peut faire des boutures toute l’année mais sachez que quand il fait froid, c’est un peu plus long car le métabolisme des plantes est ralenti. Rien d’anormal !

Quel âge a une bouture ? 🌿

Une bouture n’est pas un bébé qui sort de sa graine, elle a le même âge que sa plante-mère.

Veillez donc à faire vos boutures à partir de plantes relativement « jeunes » et encore vigoureuses qui ne demandent qu’à créer de belles racines en parfaite santé !

Au bout de quelques années, l’idéal est de repartir d’une graine.

 

À vos sécateurs 😉

On avait fait une vidéo pour vous expliquer tout ça en image.
👇🏻 C’est par là 👇🏻

Hélène Viennet

HÉLÈNE

Mangeuse de Basilic des Sourciers

PS : J’ai écrit un livre ! « Monter sa microferme en hydroponie, bioponie et aquaponie ».
C’est le guide pratique que j’aurais aimé avoir avant de me lancer. Vous y trouverez un récit illustré de notre aventure avec touuus les détails de la gestion de notre ferme, tous nos conseils pour choisir votre sytème et démarrer votre première production.
Plus d’infos ici.

Passer un contrôle de la DRAAF - notre expérience

Découvrir d’autres articles

faire une bouture - blog

Comment faire une bouture ?

Reproduire ses plantes en les bouturant ? C’est facile ! On vous explique tout dans cet article : comment faire une bouture ?
comment tailler son basilic

Comment tailler son basilic ?

On vous explique notre technique pour tailler proprement le basilic pour le rendre super productif ! (tuto écrit et vidéo, c’est au choix)

Maraîchage sur Sol Vivant (MSV), Ferme de Cagnolle et Les Sourciers

Le Maraîchage sur Sol Vivant (MSV), pourquoi s’y intéresser ?

L’aquaponie et l’hydroponie, vues par Benoît Le Baude de la ferme de Cagnolle, en maraîchage sur sol vivant depuis 2008.

comment fabriquer un séchoir solaire

TUTO Fabriquer un séchoir solaire

Sécher ses plantes grâce à la chaleur du soleil. On vous donne nos plants 3D pour fabriquer votre séchoir solaire.

Agriculteurs Urbains : les « hors-cases »

A quoi ça sert l’agriculture urbaine ? Qu’est-ce qui freine le développement de l’AU ? Foncier, protection sociale, accompagnement… Le travail de l’AFAUP.

Passer un contrôle de la DRAAF - notre expérience

Passer un contrôle sanitaire de la DRAAF

La DRAAF est passée réaliser contrôler notre microferme hydroponique en juillet 2020. On vous raconte notre expérience et nos conseils.

Comment faire une bouture ?

Reproduire ses plantes en les bouturant ? C’est facile ! On vous explique tout dans cet article : comment faire une bouture ?

Comment tailler son basilic ?

On vous explique notre technique pour tailler proprement le basilic pour le rendre super productif ! (tuto écrit et vidéo, c’est au choix)

Le Maraîchage sur Sol Vivant (MSV), pourquoi s’y intéresser ?

L’aquaponie et l’hydroponie, vues par Benoît Le Baude de la ferme de Cagnolle, en maraîchage sur sol vivant depuis 2008.

TUTO Fabriquer un séchoir solaire

Sécher ses plantes grâce à la chaleur du soleil. On vous donne nos plants 3D pour fabriquer votre séchoir solaire.

Agriculteurs Urbains : les « hors-cases »

A quoi ça sert l’agriculture urbaine ? Qu’est-ce qui freine le développement de l’AU ? Foncier, protection sociale, accompagnement… Le travail de l’AFAUP.

Passer un contrôle sanitaire de la DRAAF

La DRAAF est passée réaliser contrôler notre microferme hydroponique en juillet 2020. On vous raconte notre expérience et nos conseils.

Ne rien manquer de nos news