Gaspacho de concombres et petits pois

Recette

Passer un contrÎle de la DRAAF - notre expérience

J’ai une petite passion pour le gaspacho et en particulier celui-ci, car c’est à la fois gourmand et rafraichissant.

Pour cette recette, je vous donne ma maniùre de faire qui n’est pas trùs “gastronomique”, mais rapide et efficace.

Ingrédients

Il vous faut :

  • Un beau concombre, cultivĂ© en hydroponie, c’est le must !
  • Une boite de conserve de petit pois – je pourrais le faire avec des petits pois frais cueillis Ă  la serre mais c’est un peu plus long car il faut les faire cuire
  • De la crĂšme (mais pas obligatoire)
  • De la menthe
  • De l’huile d’olive
  • un mixeur
Passer un contrÎle de la DRAAF - notre expérience

Recette

ATTENTION : c’est d’une simplicitĂ© extrĂȘme !

Dans le mixeur, mettez le concombre découpé en morceaux, les petits pois avec le jus de la conserve, la menthe et une cuillÚre de crÚme (non obligatoire).

Mixez un bon coup et rajoutez une belle cuillùre d’huile d’olive, ainsi que du sel et du poivre à votre convenance. 

Goûtez pour voir si le goût vous convient. 

Si vous voulez quelque chose de plus veloutĂ©, il vous suffit d’ajouter des petits pois. 

De plus frais ? Ajoutez de la menthe.

De plus liquide ? Ajoutez un bout de concombre. 

 

Moi comme j’aime que ce soit trĂšs trĂšs frais, je mets le mĂ©lange au frigo au moins une heure avant de le manger. Et bien sĂ»r, je remixe un coup avant de le servir !

Passer un contrÎle de la DRAAF - notre expérience

La question philosophique

Question : Est-ce que vous Ă©pluchez vos concombres ?

J’ai eu une discussion rĂ©cemment avec une amie qui me disait que c’était in-dis-pen-sable d’éplucher tous les fruits et tous les lĂ©gumes avant de les manger.

Au contraire, d’aprĂšs mes lectures sur le sujet, la peau des fruits et lĂ©gumes regorgent de micronutriments oĂč ceux-ci sont beaucoup plus concentrĂ©s.

Passer un contrÎle de la DRAAF - notre expérience

Alors oui, si vous achetez vos fruits et lĂ©gumes en supermarchĂ©, je vous conseille vivement de les laver Ă  l’eau avant de les consommer.

Sinon je vous conseillerais de crĂ©er votre propre ferme ou potager hydroponique : aucun pesticide, herbicide ou produits toxiques pour votre santĂ© et l’environnement. On cueille, on passe sous l’eau si on souhaite pour enlever la poussiĂšre et on croque Ă  pleines dents !

Si ça vous tente, toutes nos formations sont ici >> 

 

HĂ©lĂšne Viennet

HÉLÈNE

Mangeuse de Basilic des Sourciers

DĂ©couvrir d’autres articles 

Un balcon parisien en hydroponie #7

Installer un systÚme hydroponique sur deux mini-balcons ou comment créer une micro jungle pleine de vie en plein Paris !

Un balcon parisien en hydroponie #6

Dans la terre, dans l’eau, dans le corps ou dans la tĂȘte : laisser du temps au temps et rĂ©flĂ©chir pour ne pas se dĂ©courager !

Un balcon parisien en hydroponie #5

Pour faire de l’hydroponie Ă  Paris : patience, persĂ©vĂ©rance et nĂ©gociation avec le conseil syndical de l’immeuble !

Sexy Water

Sexy quoiii ? Sous ce nom un peu étrange se cache un rafraßchissement délicieux et simple comme bonjour à réaliser !

Un balcon parisien en hydroponie #4

Suite des aventures : Jean va-t-il rĂ©ussir Ă  installer un potager hydroponique sur son balcon parisien en moins d’une semaine ?

Un balcon parisien en hydroponie #3

On a vu plus glamour comme premiĂšre image d’article mais eh : l’hydroponie, ce n’est pas toujours glamour et ce n’est pas Jean qui me contredira dans ce 3Ăšme Ă©pisode !

Ne rien manquer des News