Moussaka d’aubergines et lentilles

Recette

velouté de cresson by Les Sourciers

Les légumes d’été ont un goût particulier… Celui des vacances, des longues soirées passées sur la terrasse, de l’eau fraîche de la carafe qui tranche avec l’air chaud qui nous entoure, de la vie qui déborde à la serre mais surtout le goût de “profitez bien de moi parce-que dans quelques semaines, arrivederci tout le monde” !!! 👋

D’ailleurs ce phénomène fou qu’on appelle… les saisons 😁 j’en ai parlé dans une vidéo Youtube vénère (mais pas longtemps, vous me connaissez) sur les fruits et légumes et leur saisonnalité.

BREF, revenons à nos 🍆 (on ne rit pas svp…)

Aujourd’hui, je voulais mettre à l’honneur un de ces légumes d’été que l’on oublie souvent au profit de ses potes tomates, courgettes ou concombres… J’ai nommé : l’aubergine ! Le cauchemar des enfants (ex aequo avec le salsifis) et des adultes qui tentent de la manger crue (why ?!) 

On a donc tendance à la snober sur l’étal du marché et à l’oublier au moment des semis. Et pourtant, quand l’hiver s’installera, subitement vous viendra… Une envie de moussaka ! Mince, cette envie, vous auriez dû la satisfaire avant, quand c’était encore la saison.  Alors pour essayer de vous réconcilier avec l’aubergine, je vous propose aujourd’hui une recette testée et approuvée cette année : la moussaka de lentilles !

Ingrédients

(pour 6 personnes affamées)

Il vous faut :

  • 2 belles aubergines fondantes
  • une bolognaise (de lentilles dans notre cas) avec :
    • 2 oignons jaunes
    • 3 gousses d’ail
    • 1 poivron (votre couleur pref)
    • 400g de tomates pelées (en conserve homemade ou du commerce)
    • 200g de lentilles corail
    • du parmesan (120g)
    • du vin rouge (120ml)
    • des herbes de provence, poivre, sel
    • de l’huile d’olive
  •  de la béchamelle avec :
    • lait (½ L)
    • farine (30g)
    • beurre (30g)

(Ce qui est cool c’est qu’on peut facilement l’adapter : en version végétale en remplaçant le parmesan par de la levure maltée pour le petits goût fromager, le beurre par de la margarine et le lait par un lait végétal OU en version carnée avec une bolognaise classique).

cresson

Préparation

💧 Avant toute chose, faites tremper vos lentilles corail, cela permet d’accélérer la cuisson par la suite (et de les rincer au passage).

 

🍆 Première étape : la cuisson des aubergines.

Je vous partage les deux options les plus simples et pratiques selon moi :

  • cuisson au four : après avoir rincé les aubergines, découpez-les en tranches (1 cm de largeur) que vous déposez sur une plaque. Et hop : au four à 180°C au moins 30min ! Mon conseil : n’arrêtez la cuisson que quand vous êtes bien sûr.e que les aubergines sont fondantes (= la peau doit se trancher facilement)
  • cuisson à la vapeur : commencez pareil (rinçage et découpage en tranches d’1 cm) puis mettez-les dans votre cocotte minute avec un fond d’eau. Faîtes-les cuire 10min à partir du moment où la vapeur commence à s’échapper.

Une fois que la cuisson de vos aubergines est lancée, vous pouvez vous attaquer au reste.

 

🍝 Deuxième étape : la cuisson de la bolognaise de lentilles (oui, je dis bolognaise pour des lentilles, y’a des italien.nes qui veulent un duel ici ? 🥊)

  • Découpez les oignons, l’ail et le poivron rouge en dés. Faites rissoler le tout à la casserole avec de l’huile d’olive. Quand vous voyez que les oignons sont devenus translucides, ajoutez la boîte de tomates pelées et faites cuire le tout à feu moyen une dizaine de minutes.
  • Ajoutez le vin rouge, les herbes de provence, sel et poivre. Pour l’assaisonnement, je trouve que c’est vraiment une évaluation très personnelle donc je vous laisse ajuster en fonction de vos goûts. Si vous avez du gingembre moulu sous la main, n’hésitez pas à en mettre quelques pincées. Perso, j’ai aussi ajouté du piment d’espelette parce-que j’avais envie de piquant et c’était bien bon ! (🥵 j’exagère totalement avec cet emoji)
  • Laissez mijoter tout cela environ 20 min, puis ajoutez les lentilles corail et et laissez de nouveau mijoter 10 min.

 

👃 Troisième étape : la réalisation de la béchamel.

Dans ma famille, on est des fou-fous : on fait la béchamel au pif ! Donc je vous donne les étapes et je vous laisse naviguer, seul.e à bord, intrépide, sur les flots déchainés de la béchamel maison ! ⛵

Dans une casserole, faites fondre le beurre (feu moyen). Ajoutez la farine et mélangez jusqu’à obtenir une pâte un peu type crumble. Ajoutez le lait, en remuant sans cesse avec un fouet. Fouettez jusqu’à ce que le mélange épaississe. Quand vous avez obtenu la consistance voulue, retirez du feu et assaisonnez à votre convenance (muscade, sel, poivre).

 

🎂 Presque-dernière étape : le dressage

Commencez par préchauffer le four à 200°C et beurrez le plat qui va recevoir votre précieux gratin.

Ensuite, un peu comme des lasagnes, faites des couches : 

  • des aubergines au fond (conseil : mettez celles qui vous semblent un poil pas assez cuites),
  • puis bolognaise de lentille,
  • puis béchamel saupoudrée de parmesan,
  • Et recommencez encore et encore et encore comme si vous faisiez un « layer cake » d’aubergines et de lentilles (les enfants en PLS face à ce gâteau 😂)

Il faut avoir le compas de l’œil pour réussir à avoir pile-poil le bon nombre de tranches d’aubergine ou la bonne quantité de béchamel pour recouvrir tout le gratin quand on approche de la fin. Si vous voyez que vous êtes ric-rac, ne vous découragez pas et refaites un béchamel : c’est rapide et ça fait la différence !

Petit bonus pour les personnes qui aiment le gras : je parsème de noisettes de beurre demi-sel le dessus de mon gratin (et je mets cette astuce en gras parce-que le gras c’est bon alors je ne veux pas que vous ratiez l’info).

 

🔥 Dernière étape : la cuisson

Ciao-bye-bye au four pour 30 min ! Idéalement, attendez que le gratin soit bien doré pour sortir le tout et vous régaler !

cresson

Manger et kiffer des fruits et légumes de saison sans culpabiliser

Voici une vidéo pour comprendre les saisons, les modes de culture et la conservation des fruits et des légumes pour manger du local sans trop d’empreinte carbone. Manger des fruits et légumes sains sans culpabilité, c’est possible quand on a pigé tout ça. J’espère que ça vous plaira !

Et si ça vous tente de faire pousser vos légumes d’été en hydroponie (sans chauffage et éclairage et ventilation et injection de CO2, toutes nos formations sont ici !

Hélène Viennet

HÉLÈNE

Mangeuse de Basilic des Sourciers

Découvrir d’autres articles 

Terreau sans tourbe : le graal pour réussir ses semis !

Le terreau, c’est quoi ? C’est important pour les semis ? Est-ce que sa qualité varie ? C’est quoi le problème avec la tourbe ? Je réponds !

Low-tech : rencontre avec la designeuse Caroline Pultz

Caroline a participé au projet « Biosphère du désert » entièrement documenté dans des épisodes sur Arte, rencontre avec cette designeuse du futur !

L’hydroponie : adaptée pour quels pays ?

L’hydroponie permet de faire pousser des plantes sans terre : une solution d’avenir pour les pays aux sols arides, non fertiles ou pollués ?

Boutures : mon top 3 des plantes d’intérieur faciles à multiplier !

Pourquoi acheter de nouvelles plantes quand on peut les créer soi-même ? En voici 3 qui sont très faciles à bouturer et multiplier !

Recette : mini-pizzas de légumes d’été

Comment faire manger des légumes aux enfants ? En les cuisinant de manière fun, par exemple en faisant des mini-pizzas !

Hydroponie : cultiver sur un balcon à Paris ? Le témoignage de Jean #7

Installer un système hydroponique sur deux mini-balcons ou comment créer une micro jungle pleine de vie en plein Paris !

Ne rien manquer des News